Menu
mardi, 28 avril 2020 21:00

Je suis la "petite brebis égarée" de Sœur Clare

Angélica Bustos

Angélica Bustos (Chili):  Merci à Sœur Clare qui, bien que je ne l’ait pas connu, a complètement changé ma vie après son départ.

Angélica Bustos nous écrit du Chili ce témoignage émouvant. Soeur Clare l'a ramené chez elle après de longues années loin du Seigneur. C'est pourquoi elle se définit comme la "petite brebis perdue" de la chanson que Sœur Clare aimait chanter avec les enfants.

Oups ! Par où commencer ? Je m'appelle Angelica Bustos, j'ai 34 ans et je viens du Chili. À un certain moment de ma vie, j'ai ressenti l'appel à la vie consacrée. Par peur, ou parce que je ne savais pas comment écouter, j'ai dit non. Peut-être à cause du peu de courage que j'avais à l'époque, mon cœur a été vide pendant de longues années au cours desquelles il n’existait pour moi ni l'Eucharistie ni rien qui avait à faire avec Dieu.

Un jour, en regardant sur YouTube, j'ai découvert une vidéo d'une nonne : c'était Soeur Clare. À ce moment, mon cœur dur a commencé à s'adoucir et le vide que je ressentais a pris fin. J'ai recommencé à assister à l'Eucharistie et depuis lors, de plus en plus, mon cœur se rempli de l'esprit de Dieu et de Notre Mère la Vierge.

Et me voilà ! Merci à vous et à Soeur Clare. Je suis la "petite brebis perdue" de la chanson que Sœur Clare aimait chanter aux enfants. Merci infiniment de m'avoir redonné l'espoir et l'amour de Dieu ! Je vous embrasse et merci encore à Sœur Clare qui, bien que je ne l’ait pas connu, a complètement changé ma vie après son départ.

Choose language

Ecrivez nous !

Si vous avez reçu une faveur par l’intercession de Sœur Clare, merci de nous écrire en nous envoyant un mail à : hermanaclare@hogardelamadre.org

S'il vous plaît, n'oubliez pas de nous dire d’où vous nous écrivez, celui qui est concerné par le faveur que vous nous racontez et comment vous avez connue Sœur Clare.