Menu

HnaClare 2mapa de irlandaSoeur Clare est née le 14 Novembre 1982 à Derry, Irlande du Nord. Elle a intégré la communauté des soeurs servante du Foyer de la Mère le 11 Août 2001, âgée de 18 ans. Elle fit ses premiers voeux le 18 Février 2006, prenant le nom religieux de Soeur Clare Maria de la Trinité et du coeur de Marie. Elle a prononcé ses voeux définitifs le 8 Septembre 2010. Depuis ses voeux définitifs, elle a servi dans les communautés des soeurs à Belmonte, Cuenca (Espagne), Jacksonville, Floride (USA), Valence (Espagne), Guayaquil (Equateur), et Playa Prieta, Manabí (Equateur). Elle est décédée pendant le tremblement de terre à Playa Prieta le 16 Avril 2016.

Soeur Clare nous raconte elle même son histoire :


J’ai grandi dans une famille Catholique. Je viens d’un bout du monde appelé Derry, situé au nord de l’Irlande. Un lieu où, pendant mon enfance, “Catholique” et “Protestant” étaient des termes politiques. Mais ce n’est pas parce que l’on fait partie d’une famille Catholique que l’on va nécessairement à la messe, ou que l’on reçoit une éducation sur la foi. Les Catholiques qui voulaient une Irlande unie tuaient les Protestants, et les Protestants qui ne voulaient pas de l’Irlande unie tuaient les Catholiques. C’est ce que signifiait pour moi être Catholique. Dieu n’avait aucune part dans ma vie. Dans une société où la haine surpassait tout il n’y avait pas de place pour Dieu.

à 7 ans

Depuis que je suis toute petite, je veux devenir actrice. Je suis entrée à l’âge de quinze ans  une agence d’acteurs et ai trouvé un manager. J’ai été présentatrice pour quelques programmes de télévision, j’ai écrit des pièces, fait beaucoup de théâtre, gagné des récompenses et à dix-huit ans j’ai obtenue un petit rôle dans un film.

Hermana Clare con amigas de jovén

J’aimais beaucoup faire la fête. Depuis mes seize/dix-sept ans, mes weekends consistaient à boire avec mes amis. Je gaspillais tout mon argent en alcool et cigarettes. Un jour, une de mes amies m’a appelée et m’a dit :”Clare, est ce que tu voudrais partir pour un voyage gratuit en Espagne ?” Voyage gratuit en Espagne - je comprenais dix jours de fêtes sous le soleil espagnol - bien sûr que je voulais y aller! Elle me dit que tous les gens qui allaient partir devaient se rencontrer la semaine suivante. La semaine suivante est arrivée, et je suis allée à la maison où l’on devait se rencontrer. Je suis entrée dans une pièce et elle était pleine de gens dans les quarante, cinquante ans, qui portaient tous un chapelet autour de leurs mains. “Allez vous au voyage en Espagne ? “ leur ais-je demandé, effrayée qu’ils ne disent ce qu’ils répondirent tous avec enthousiasme trois secondes plus tard : 

2003 Priego Semana Santa HM (20)

“Oui...nous allons au pèlerinage”. Oui mes amis, nous allions en pèlerinage pour 10 JOURS! J’ai essayé de me tirer de là, mais mon nom était déjà sur le billet, donc je devais y aller. Je vois maintenant que c’était le chemin choisi par Notre Dame pour me ramener à la maison, vers Elle et son fils.

Le pèlerinage a eu lieu pendant la Semaine Sainte dans un monastère du 16ème siècle, pas tout à fait ce que j’avais imaginé quand je pensais aller en Espagne. La rencontre de Semaine Sainte où nous allions était avec un groupe appelé le Foyer de la Mère, et je n’étais pas très motivée. Néanmoins, ce fut lors de ce pèlerinage que notre Seigneur m’a donné la grâce de voir comment il était mort pour moi sur la croix. Après avoir reçu cette grâce, j’ai su que je devais changer. Je me demandais : “Si il a fait ça pour moi, que vais-je faire pour lui ?”

La cruz que la Hna. Clare besó

C’est si facile, lorsqu’on est en retraite, ou lorsqu’on “sent” l’amour de Dieu, de lui dire : “Je ferais ce que tu veux que je fasse”, mais lorsque tu “descend de la montagne”, ce n’est plus si simple. Les soeurs m’avaient invité à venir avec elles et d’autres filles à un pèlerinage en Italie. J’y suis allée, et malgré l’attitude très superficielle que j’ai eu pendant ce pèlerinage, le Seigneur s’est adressé à moi très clairement. Il voulait que je vive comme les soeurs en pauvreté, chasteté et obéissance. 

Je lui ai répondu automatiquement que c’était impossible pour moi. J’ai dit : “Je ne peux pas être nonne ! je ne peux pas vivre sans boire, cigarettes, fêtes, ma carrière et ma famille.” Si Jésus nous demande de faire quelque chose, Il nous donne aussi la force et la grâce pour le faire, il n’y a aucun doute là dessus. Sans Son aide je n’aurais pas été capable de faire ce que je devais faire, de répondre à son appel et de Le suivre.

roma2000

Après avoir su ce qu’il m’appelait à faire, le Seigneur m’a donné une autre grande grâce lorsque je tournais un film en Angleterre. J’ai vu que même si je semblais tout avoir, je n’avais rien en réalité. Je sentais un grand vide quand je m’asseyais au bord de mon lit dans ma chambre d’hôtel. J’avais tout ce que j’avais jamais souhaité et je n’étais pas heureuse.

Je savais que je ne le serai qu’en faisant ce que Dieu voulait de moi. Notre Seigneur  m’a montré que ma vie dérangée blessait profondément Son Coeur Sacré. J’ai su que je devais tout quitter et le suivre. Je savais avec une grande clarté qu’il me demandais de lui faire confiance, d’abandonner ma vie entre ses mains et d’avoir la foi.

perpetuos peqJe suis maintenant très heureuse consacrée chez les soeurs servantes du Foyer de la Mère. Je ne cesse pas d’être impressionnée par la façon dont notre Seigneur travaille dans les âmes, comment il peut totalement changer la vie de quelqu’un en capturant son coeur. Je remercie Dieu de la patience qu’Il a eu pour moi, et qu’Il a encore ! Je ne Lui demande pas pourquoi il m’a choisie, je l'accepte simplement. Je dépend totalement de Lui et de notre Mère bénie, et je leur demande de me donner la grâce d’être ce qu’ils veulent que je sois.

Choose language

Réseaux sociaux

Ecrivez nous !

Si vous avez reçu une faveur par l’intercession de Sœur Clare, merci de nous écrire en nous envoyant un mail à : hermanaclare@hogardelamadre.org

S'il vous plaît, n'oubliez pas de nous dire d’où vous nous écrivez, celui qui est concerné par le faveur que vous nous racontez et comment vous avez connue Sœur Clare.

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok